• Aujourd'hui, nous repartons pour une balade nature à Wéris à la découverte des mégalithes qui ponctuent le trajet. 

    Wéris (2)

    Le champ mégalithique de Wéris s'étend sur 8 km : une belle balade ! 

    Wéris (2)

    Wéris (2)

     

    Wéris (2)

    Wéris (2)

    Wéris (2)

    Wéris (2)

    Wéris (2)

    Wéris (2)

    Wéris (2)

    Nous n'avons pas fait la balade entièrement, c'était un peu long, mais nous pourrons la terminer une autre fois, pourquoi pas? 

    Bon réveillon et joyeux Noël à tous, même si, cette année, ce sera un peu particulier. 

    Joyeux Noël : gif animé par Sonia - Xmas animated gif


    7 commentaires
  • On parle souvent des jeunes de manière négative : ils ne sont plus motivés, n'ont plus de passion à part les jeux vidéo et les nouvelles technologies. Pourtant, j'en connais qui sont passionnés par bien d'autres choses : la chanson, le jardinage, l'écologie,...

    Aujourd'hui, je voudrais mettre un jeune Montois à l'honneur, il habite à quelques kilomètres de chez moi et ses passions l'emmènent bien loin du monde virtuel dans lequel sont plongés beaucoup de jeunes (et de moins jeunes).

    Sa première passion, c'est l'aquariophilie. Il a chez lui un magnifique étang et un très bel aquarium. Ne trouvant d'études à poursuivre dans l'univers des poissons, il s'est tourné vers l'horticulture. Les plantes font partie également de ses passions. 

    Il se nomme Anthony Maquestiau et vous avez peut-être fait sa connaissance dans l'émission "Jardins et loisirs".

    https://www.rtbf.be/auvio/detail_anthony-un-jeune-aux-mains-vertes?id=2679813

    C'est lui, en effet, qui entretient le magnifique jardin familial que j'espère visiter un jour. 

    https://www.rtbf.be/emission/jardins-et-loisirs/detail_anthony-maquestiau-un-jeune-jardinier-passionne?id=10584002

    Anthony a 21 ans et a fait de sa passion son métier. Il travaille aujourd'hui dans le service des espaces verts de la province de Hainaut. 

    Il a créé une chaine Youtube où il donne des conseils sur le jardinage. 

     Anthony est également présent sur Facebook et sur Insta où vous pouvez le retrouver pour ses conseils jardinage. 

    Un petit clic pour l'aider et l'encourager? 

    Un article dans le "province de Hainaut magazine" numéro 17. 

    Jeune talent

     


    5 commentaires
  • Au bord de la Fagne-Famenne, non loin de Durbuy, Weris est un des plus beaux villages de Wallonie surtout connu pour ses mégalithes. 

    Wéris

    Wéris

    Wéris

    La maison des mégalithes accueille les visiteurs et dispose de plans de promenades. Nous partons donc tout de suite à la découverte de ce village et de ses célèbres mégalithes. 

    Son église romane, consacrée à sainte Walburge, a subi des transformations aux XVIe, XVIIe et WVIIIe siècles d'où la présence d'éléments gothiques. 

    Wéris

    Peu après l'église, j'ai remarqué une maison très particulière...

    Wéris

    Wéris

    Et puis, nous arrivons aux premiers mégalithes. 

    Wéris

    Il s'agit du dolmen de Weris ou dolmen nord. Un dolmen est une construction mégalithique constituée d'une ou plusieurs dalles de couverture posées sur des pierres verticales qui lui servent de pieds. A l'origine, le tout était recouvert, maintenu et protégé par un amas de pierres et de terre appelé tumulus. 

    Wéris

    L'une des pierres de couverture du dolmen nord pèse au moins trente tonnes ! On est en droit de se demander comment les hommes préhistoriques ont fait pour soulever de telles pierres sans l'aide d'une grue ! 

    Wéris

     

    Des fouilles entreprises à cet endroit à plusieurs reprises ont mis à jour quelques ossements humains, des tessons de poteries, des silex taillés, quelques percuteurs, un petit grattoir et sept pointes de flèches. 

    Wéris

    Wéris

     

    Wéris

     

    Trois menhirs ont été redressés à proximité du dolmen. 

    Wéris

    Un menhir est également un monument mégalithique, mais composée d'une pierre allongée, dressée verticalement. 

    Un dernier coup d'oeil à ce premier site avant de continuer notre balade. 

    Wéris

    Le parcours permet, outre de découvrir les mégalithes, d'observer le paysage de la Fagne-Famenne. 

    Wéris

    Wéris

    Si vous le voulez bien, nous continuerons notre balade dans quelques jours. 

     

     


    10 commentaires
  • Il y a quelques mois, j'ai créé un challenge de lecture "Je lis belge". Ce challenge n'a pas été suivi comme je l'aurais voulu. Toutefois, Manika le continue et je l'en remercie. 

    Elle me fait ainsi découvrir une auteure que je ne connais pas : Nicole Malinconi. 

    Nous deux suivi de Da Solo de Nicole

    Le livre qu'elle nous présente comporte deux histoires : "Nous deux" et "Da Solo". La première parle d'une femme qui règle ses comptes avec sa mère après la mort de celle-ci (c'est du moins l'impression que ça me donne). La deuxième de la vie compliquée d'un immigrant intégré. 

    Voici ce que Manika nous dit de ces récits : 

    "C'est un peu comme un album photo où l'on tourne les pages en découvrant des fragments de vie qui font remonter des souvenirs avec plus ou moins d'émotions. Parfois la sensation de tourner en rond, de revenir sur les mêmes pages souvent plus douloureux."

    Pour voir son billet complet, c'est ici

     

     

     


    7 commentaires
  • Une fois encore, je remercie les éditions M.E.O. pour ce nouveau partenariat. 

    Actus Littéraires - Les effacés - Anne Staquet

    Anne Staquet est écrivain et professeur de philosophie à l'Université de Mons. 

    En mars de cette année, elle répond à une annonce : une maison de retraite recherche des bénévoles pour faire face à l'absentéisme du personnel soignant à cause de ce virus qui en fera couler de l'encre. 

    Anne ne sait pas très bien à quoi s'attendre quand elle met les pieds dans cette maison de repos. Ayant demandé de ne pas travailler dans le secteur covid, dans un premier temps, elle se retrouve très vite face à cette pandémie dans le home. Des personnes dont elle s'occupe sont atteintes, elles ont besoin de soins, de compagnie, d'humanité et Anne va répondre favorablement à la mission qu'elle s'est assignée, même si la peur est là, sournoise. 

    Anne a toujours tout réussi : bonne élève, professeure reconnue, là voilà face à son inexpérience et au regard des autres. Pas facile pour elle de se trouver dans cette situation de l'élève qui apprend une matière qu'elle ne maitrise pas du tout. 

    Anne Staquet est philosophe. Elle livre ici au lecteur le fruit de ses cogitations. Une expérience qui bouleversera sa vie et dont elle témoigne avec humilité. 

    Ce texte n'est pas un roman, plutôt un récit d'expériences, d'analyses de la situation et de réflexions philosophiques. 

    Un livre court, très intéressant, que je conseille à tout le monde. 

    Un petit bémol : la mort, très présente dans les Ehpad à cette époque, est mise sur le côté. J'aurais voulu que l'auteure raconte, à ses lecteurs, les sentiments qu'elle a ressentis face à la camarde ! 

     

     


    2 commentaires