• Par une journée qu'on annonçait belle (nous avons eu droit à une bonne douche de 45 minutes quand même ! ), nous sommes partis jusqu'à Chimay, une ville située dans la province du Hainaut (dans la botte du Hainaut, pour ceux qui connaissent). 

    Chimay est située dans une grande clairière ouverte sur la forêt ardennaise. 

    Chimay est connue pour sa bière et son fromage fabriqués à quelques kilomètres, à l'abbaye de Scourmont. 

    La ville abrite la collégiale Saints-Pierre-et-Paul et le château des princes. 

    Chimay

    Chimay

    Remarquez les clochers bulbeux de ces deux monuments. Nous y reviendrons. 

    Un petit fascicule émis par l'Office du tourisme nous permet de découvrir la ville. 

    Nous commençons la visite par la Place du Chapitre, ainsi dénommée car ceinturée de vieilles demeures où résidaient les chanoines du Chapitre de Sainte Aldegonde. 

    Chimay

    Chimay

    Chimay

    Chimay

    Chimay

    Nous nous dirigeons maintenant vers la collégiale. 

    Chimay

    Le chevet de la collégiale domine la Place du Chapitre. 

    C'est probablement au milieu du Xe siècle que le seigneur de Chimay fonde un chapitre de chanoines qui sera à l'origine de la Collégiale Saints-Pierre-et-Paul, un des plus beaux édifices religieux de la province du Hainaut. 

    Chimay

    Le clocher bulbeux surmontant la tour érigée de 1732 à 1742 abrite un carillon de 26 cloches unique en son genre. 

    Chimay

    Suivez-moi dans la collégiale. 

    Chimay

    Comme toujours, ce sont les vitraux qui m'attirent. 

    Chimay

     

    Chimay

    En sortant de la collégiale, nous nous rendons sur la Grand-Place. 

    Chimay

    Pour l'anecdote : nous avions pensé manger là, sur la place, mais tout était réservé. Et heureusement, car un peu plus tard ce sont des trombes d'eau qui se sont abattues sur la ville. Je me demande ce qu'ont fait ces gens attablés???

    La Grand-Place eut à déplorer de nombreux incendies tout au long du XIXe siècle. La partie ouest et la partie nord sont de ce fait composées d'immeubles récents sans intérêt tandis que la partie sud présente des façades du XVIIIe. 

    La Fontaine aux Princes a été érigée en 1852.

    Chimay

    C'est un monument néo-gothique à 4 faces et 3 étages. Elle est surmontée d'une statuette allégorique figurant la ville de Chimay. 

    Chimay

    Vite quelques photos des faces de la fontaine qui figurent différents personnages ayant un rapport avec la ville de Chimay et puis on se met à l'abri. Vous avez vu le ciel? On se retrouve pour la suite de la visite après la "drache" ! 

    Chimay

    Chimay

     

     

     


    9 commentaires
  • Gudule, de son vrai nom "Anne Bocquillon-Liger-Belair (elle a bien fait de se choisir un nom de plume !) est une auteure belge née à Bruxelles (Ixelles ) en 1945 et décédée en 2015. 

    Toute petite, elle a déjà envie de raconter des histoires. 

    Vers 12 ans, elle a rencontre des poètes célèbres  et rédige plus de 400 poèmes. Dans la foulée, elle écrit une dizaine de romans dont le premier "Le couvent maudit" sort en 1957 ! Elle est en 6e primaire ! 

    Elle fait des études d'art-déco et passe 5 ans comme journaliste au Moyen-Orient.

    Dans les années 80/90, elle publie divers romans qui oscillent entre érotisme et fantastique. L'atmosphère y est macabre et repose sur les symptômes de maladies mentales. Le succès n'est pas au rendez-vous. 

    Son œuvre pour la jeunesse lui permettra de vivre de sa plume bien plus tard. Elle aborde, dans ses ouvrages, différents sujets comme la séropositivité, l'enfance maltraitée, les SDF, la peur, la jalousie, le racisme...

     

    Un de ses romans les plus connus, que j'ai lu en 2011,  est "La vie à reculons", une histoire d'amour entre deux adolescents dont l'un est séropositif. 

    Gudule

    L'année suivante, je lisais "Villa des dunes" l'histoire d'une jeune fille qui tombe amoureux d'un type qui se cache de la police. 

    Villa des dunes

    En classe, j'avais "La bibliothécaire", un fantastique voyage au pays de l'écriture et de la lecture. 

    Gudule

    Je viens de lire "Regardez-moi" et c'est de ce livre dont je voulais vous parler. Un sujet d'actualité, un sujet assez brulant : la télé-réalité. 

    Gudule

    Gina est super heureuse. Elle a passé un casting pour une nouvelle émission de télé-réalité : "Regardez-moi" et elle a été choisie parmi d'autres candidats. Elle sera filmée quasiment 24 heures sur 24, chez elle, dans la rue et à l'école. Elle va devenir célèbre ! Gina est sur son petit nuage. 

    L'émission commence et Gina est l'héroïne que tout le monde envie, adore...ou déteste ! Si tout commence comme un conte de fées, la jeune fille va vite déchanter. Elle se sent comme une souris de laboratoire, la caméra tout le temps braquée sur elle ! 

    Quand elle veut tout arrêter ou du moins diminuer ses heures à l'écran, on lui montre le contrat qu'elle a signé et il ne peut être question de le modifier. 

    Sa meilleure amie et son petit ami lui tournent le dos. Sa vie devient un enfer...

    Un livre que tout ado devrait lire. A l'heure où l'image compte plus que tout, les jeunes pourraient déchanter en lisant ce roman. 

    Sa nouvelle "La petite fille qui mordait ses poupées" a fait l'objet d'une adaptation sous la forme d'un court-métrage. 

    L'écrivain a laissé derrière elle une centaine de livres, 400 poèmes, une dizaine de nouvelles et des scénarios de bandes dessinées. 

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Notre petite escapade en Gaume s'est terminée à Chassepierre, un des plus beaux villages de Wallonie, né dans une boucle de la Semois. 

    Chassepierre

    N'oublions pas que c'était la semaine des inondations, mais la Semois n'est pas vraiment sortie de son lit. 

    Chassepierre

    Chassepierre doit certainement son nom aux deux mots latins "Casa Petra" qui signifie "maison de pierre". 

    Paradis des peintres, le village a conservé un ensemble architectural intéressant avec de nombreuses maisons des XVIII et XIXe siècles, l'église Saint-Martin, le presbytère et l'ancien moulin banal. 

    Chassepierre

    L'église de 1702 est pourvue d'une tour à terminaison baroque. 

    Chassepierre

    Le Trou des Fées est un réseau de galeries souterraines creusées par l'homme dans le cron (roche calcaire). Elles se prolongent sous les fondations de l'ancien moulin et rejoignent le presbytère où elles se confondent avec les caves. 

    Chassepierre

    Chassepierre

    Chassepierre

    Ce moulin est aujourd'hui aménagé de manière à recevoir des manifestations théâtrales, musicales ou autres. 

    Chassepierre

    Chassepierre

     

    Chassepierre

    Chassepierre

    Réputé pour son festival des Arts de la rue, Chassepierre séduit par son cadre idyllique bercé par les eaux de la Semois : étroit vallon, coteaux escarpés, méandre, étendues de prairies. Une randonnée offre quelques vues splendides sur le village et la Semois. 

    Chassepierre

     

    Chassepierre

    On quitte le village après avoir admiré au passage une façade joliment peinte. 

    Chassepierre

    Chassepierre

    Ainsi se termine cette petite semaine pluvieuse en Gaume. 


    10 commentaires
  • Sur la route de Montmédy se trouve un petit village réputé pour sa basilique : Avioth. Malgré la pluie, nous avons fait un saut jusque là. 

    Vous pouvez la voir ainsi que la "Recevresse" sur mon ancien blog "Des nouvelles de moi". 

    Vous ne savez pas ce qu'est la "Recevresse", alors, allez voir mes photos...

    IMG_20210712_131503

     

     


    10 commentaires
  • Je remercie à nouveau les éditions M.E.O pour ce partenariat. 

    J'ai lu "Cendres" d'Anne Duvivier, son quatrième roman. L'auteure est psychothérapeute et vit à Bruxelles. C'st tout ce que je sais d'elle. 

    Cendres par Duvivier

    Ses trois héroïnes sont Violette et sa sœur Lila ainsi que leur cousine Hélène, trois femmes dans la cinquantaine, très différente par leur vie et leur caractère. 

    Violette est celle que l'on remarque, elle est plus vive, plus expressive, a plus d'humour. Pourtant, elle a pas mal souffert dans sa vie. Elle a un amant plus jeune qu'elle qui voyage beaucoup pour son travail. 

    Lila est plus discrète. Elle a un mari plus vieux qu'elle. 

    Hélène a fait des études, elle a de l'argent, un mari qui a une bonne situation. 

    Les deux soeurs ont perdu leur père dans l'incendie d'un magasin "L'innovation" en 1958. 

    Le père de leur cousine vient de mourir. Son souhait : que ses cendres soient dispersées à Ischia, une ile de la baie de Naples et que les trois femmes soient présentes. 

    Que cache ce souhait? Pourquoi dans cet endroit dont elles n'ont jamais entendu parler? 

    Les trois femmes répondent positivement au souhait du vieil homme et s'embarquent pour l'Italie. 

    Là, les secrets de famille vont exploser, les laissant anéanties...

    Une lecture courte, simple, facile à lire qui emmène le lecteur dans les méandres des secrets de famille bien gardés. 

    Petite pause lecture


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires