• La tradition veut qu'on souhaite une bonne année le premier janvier. C'est un souhait, pas toujours sincère d'ailleurs. On ne peut que formuler des vœux pieux tout en sachant que l'année nous réserve des surprises qui ne seront pas nécessairement bonnes. 

    Sans m'attarder sur les faits, les quelques années passées n'ont pas été vraiment à la hauteur et on sait très bien que celle qui vient ressemblera aux deux précédentes. 

    On ne peut qu'espérer un retour à la normale. 

    Ce qu'on peut dire, c'est que ce virus, en plus de causer des peines immenses, a bien divisé la population. Il y a ceux qui sont pour telle chose, d'autres qui sont contre et ils en viendraient aux mains s'ils se trouvaient en face les uns des autres. 

    Pauvre époque où, sous couvert de l'anonymat (qui vous connait sur les réseaux sociaux ?), on peut dire n'importe quoi sans représailles. 

    Vive la liberté d'expression ! 

    On en abuse tellement qu'il n'est plus possible de distinguer le vrai du faux. Les politiques mentent, les journalistes mentent ou déforment la vérité, les fake news circulent de plus en plus nombreuses, la peur s'installe attisée par des gens en mal de sensations fortes. 

    On en est arrivé à un point où on ne peut plus croire personne, même pas ce qu'on voit puisque les images sont trafiquées. 

    Bon, je ne vais pas polémiquer plus longtemps, ça ne sert à rien. Ce sont juste des constations que je fais en regardant un peu en arrière et ça ne changera pas beaucoup en 2022, je le crains. 

    Je souhaite donc une nouvelle année plus sereine avec une actualité moins anxiogène. 

    J'espère aussi que la terre se calmera car, là aussi, nous sommes partis pour de grosses catastrophes, mais nous faisons l'autruche et nous attendons paisiblement que le ciel nous tombe sur la tête. 

    Ce sera le seul et unique billet de ce genre. J'espère pouvoir continuer à vous présenter mon "plat pays" si peu connu et qui, pourtant, regorge de merveilles. 

    Merci à tous ceux qui passent par ici et la meilleure année possible à tous. 

    Bonne année

     


    7 commentaires
  • Mon article sur Saint-Omer est passé accidentellement. Pour ceux qui ne l'ont pas vu, c'est ici

    DSC06692

    Bonne journée à toutes et tous. 

     


    5 commentaires
  • Nous voilà repartis pour un petit tour à Mons à la découverte des fresques qui ornent désormais la ville. 

    Gros coup de coeur pour celle-ci : 

    Mons (2)

    FARM PROD est un collectif installé à Bruxelles depuis 2003 formé de peintres, de graphistes, d'illustrateurs, de web-designers, de vidéastes... 

    Cette fresque représentant un jeu de tarot s'intègre sur la totalité de la façade de la maison. La partie supérieure est dominée par Adam et Eve.

    Mons (2)

    Mons (2)

    Les cadrans représentent un baromètre, une boussole  et une horloge. 

    Mons (2)

    En bas, nous pouvons identifier "L'empereur", "La mort", "Le monde" et "La tempérance". 

    "L'homme des cavernes" a été conçu par Charles Leval, né à Epinal en 1988. 

    Mons (2)

    Les silhouettes sont inspirées d'hommes préhistoriques habillés en costumes modernes. Cette oeuvre explique comment l'homme moderne est devenu inadaptable à un éventuel retour à l'état de nature.

    La fresque suivante est l'oeuvre d'un couple d'artistes appelé Hell'O. Elle est fragmentée en 16 carrés identiques.

    Mons (2)

    Mons (2)

    La fresque de Duek représente le Mexique. L'artiste s'est basée sur la nature et la vie pour nous offrir cette œuvre gigantesque. 

    Mons (2)

     

    Le quetzal est une espèce endémique liée au dieu Quetzalcoatl, créateur de l'homme dans la culture aztèque. 

    Mons (2)

     

     Chaque année, à Mons, à la Trinité a lieu la procession de Sainte-Waudru et le combat du Lumeçon (voir patrimoine oral de l'humanité). Céleste Gangolphe qui se spécialise aujourd'hui dans la création de fresques murales a représenté ici les hommes de feuilles. Dans le combat, ceux-ci gardent et soutiennent la queue du dragon.

    Mons (2)

    Mons (2)

     

    Mons (2)

    Mons (2)

     

    Comme j'ai encore des photos, vous aurez droit à une troisième visite de la ville...si vous le voulez bien. 

     


    10 commentaires
  • Une nouvelle année a débuté...


    5 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Une décoration très facile à réaliser : deux (ou trois) aquariums placés les uns au-dessus des autres, un chapeau et le bonhomme de neige est né. Il ne reste plus qu'à remplir les aqauriums de sujets de Noël, pommes de pin, étoiles, ...

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique