• Nous commencerons la nouvelle année comme nous allons la terminer : par la visite d'un magnifique jardin japonisant. Il n'est pas situé très loin de chez moi. Je l'ai découvert en revenant de vacances dans le Pas-de-Calais. 

    J'adore les jardins japonais. J'aimerais visiter le Japon, mais c'est un voyage très onéreux. Je ne pense pas que je le réaliserai un jour. 

    En attendant, je vous propose de cliquer ici pour vous balader dans ce merveilleux jardin. 

    DSC06812

    La suite de la balade...l'an prochain...


    8 commentaires
  • Solre-sur-Sambre est un petit village du Hainaut qui fait partie d'Erquelinnes. Le village est traversé par la Thure qui se jette dans la Sambre. 

    Son château fort date du XIVe siècle. 

    Solre-sur-Sambre

    L'an dernier marquait le lancement de ce qui semble devenir une tradition : le concours des façades illuminées. 

    Du 10 décembre au 2 janvier, des centaines de visiteurs se baladent dans le village pour découvrir les décorations que quelques dizaines de Solréziens ont patiemment installées pour fêter Noël. 

     

    Solre-sur-Sambre

    Solre-sur-Sambre

    Sur cette photo, la maison du fils d'une de mes collègues : 

    Solre-sur-Sambre

    Le passage latéral est très illuminé. 

    Solre-sur-Sambre

    J'aime bien l'univers de Disney et des contes. 

    Solre-sur-Sambre

     

    Solre-sur-Sambre

    Il faut parfois approcher des maisons pour admirer les décorations intérieures. 

    Solre-sur-Sambre

     

    Solre-sur-Sambre

    Solre-sur-Sambre

    Certains n'ont pas lésiné sur la déco. 

    Solre-sur-Sambre

    Solre-sur-Sambre

    Solre-sur-Sambre

    Solre-sur-Sambre

     

    Solre-sur-Sambre

     

     

    Solre-sur-Sambre

    Nous arrivons devant l'école : 

    Solre-sur-Sambre

    Et nous poursuivons jusqu'à l'église : 

    Solre-sur-Sambre

    Le fléchage laissant un peu à désirer, nous n'avons pas tout vu, mais ce n'est que partie remise. Nous y retournerons sûrement dans un an. 

    Bravo au comité des fêtes et à tous les habitants de Solre-sur-Sambre. 


    12 commentaires
  • Je vous avais promis de vous emmener dans le Sahara. Chose promise, chose due, mais comme ce désert est un peu loin, nous nous contenterons du petit Sahara de Lommel. 

    Le Sahara de Lommel

    Nous sommes toujours dans le Limbourg par ce merveilleux dimanche ensoleillé de la fin octobre. Le Sahara de Lommel est une vaste étendue de sable, une plage bien loin de la mer...

    Il y a peut-être trop d'arbres pour un désert...et puis il y a de l'eau aussi. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel est une  réserve naturelle de 193 hectares, composée de dunes et de sable, mais aussi de petits lacs limpides et de bandes de landes. Un endroit féerique que j'ai adoré. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Il faut savoir que cet endroit magique est dû à la pollution d'une société métallurgique qui a installé une usine de zinc, à cet endroit, au début du XXe siècle. 

    La végétation a été détruite. Le soleil, le vent et le sable ont transformé cet endroit en désert. Les conifères ont été plantés quelques décennies plus tard pour stabiliser le sable. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    La réserve a servi de cadre pour plusieurs films. 

    Le Sahara de Lommel

    Au centre de la réserve se trouve un lac entouré de pins. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

     

    C'est évidemment le paradis des oiseaux et on peut s'en approcher facilement. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Je n'avais jamais vu un tel rassemblement de foulques macroules. 

    Le Sahara de Lommel

    Différentes balises de couleur permettent de faire des balades plus ou moins longues, mais la journée était déjà bien avancée et je n'ai pu que découvrir le site sur place. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    J'ai beaucoup aimé le graphisme des arbres. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

     

    Un tour d'observation de 30 m de haut a été construite. Je ne l'ai, malheureusement, pas rencontrée. 

    J'ai dû me contenter du plancher des vaches. 

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

    Le Sahara de Lommel

     

    C'est à regrets que j'ai dû quitter cet endroit idyllique. J'avais une longue route à faire pour rentrer chez moi, mais j'espère y retourner un jour. 

    C'est mieux que la mer du Nord, non? 

     


    13 commentaires
  • Après vous avoir emmenés sur la piste cyclable qui traverse un lac à Bokrijk, je vous emmène dans les arbres à Bosland. 

    "Fietsen door de bomen" = "rouler à vélo dans les arbres". 

    Fietsen door de bomen

     

    Il s'agit, cette fois, d'une piste cyclable créée au sommet des arbres. Nul besoin de savoir voler pour l'atteindre. Elle démarre, en pente douce, au ras du sol. 

    Fietsen door de bomen

    Fietsen door de bomen

     

    Ce pont cyclable (qu'on peut emprunter à pied) décrit un double cercle jusqu'à une hauteur de 10 mètres entre les arbres. On n'atteint pas le sommet des pins, mais on est déjà bien haut dans les arbres. 

    Fietsen door de bomen

     

    Fietsen door de bomen

    Des piliers en acier Corten ont été placés à 1, 2 ou 3 mètres les uns les autres et symbolisent des troncs. 

    Fietsen door de bomen

    Fietsen door de bomen

     

    Fietsen door de bomen

    La construction s'intègre très bien dans les arbres. 

    Fietsen door de bomen

    Fietsen door de bomen

    Fietsen door de bomen

    La construction étant circulaire, on revient au point de départ sans devoir faire demi-tour. 

    Fietsen door de bomen

    Quand on se promène en forêt, en général, on lève la tête. Ici, on regarde en bas...

    Fietsen door de bomen

    Nous revoilà sur la terre ferme. 

    Fietsen door de bomen

    Une balade tout à fait intéressante et inédite. 

    Pour bien comprendre le système, rien de tel qu'une vue de haut. 

    Il existe également une piste cyclable qui permet de traverser les landes, au milieu des bruyères, mais le temps passe vite et nous n'avons pas eu le temps de la découvrir. 

    De plus, j'ai très envie de découvrir le Sahara, alors, on se dépêche. 

    Le Sahara? Oui, vous verrez ça dans un prochain billet.  


    10 commentaires
  • Vous l'avez sans doute compris, "fietsen door het water" veut dire "rouler à vélo à travers l'eau". 

    Cette piste cyclable empruntée par des centaines de piétons vous fait traverser un étang d'une rive à l'autre avec, à un certain point, la surface de l'eau à hauteur des yeux. 

    Une expérience unique. 

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Attention, un cygneau curieux approche...

    Fietsen door het water (2)

    Et ses parents ne sont pas loin. Ils vous surveillent ! 

    Fietsen door het water (2)

    Nous voilà au niveau de l'eau...

    Fietsen door het water (2)

    ... à quelques centimètres d'un des parents ! 

    Fietsen door het water (2)

    Je ne m'étais jamais trouvé nez à nez avec un cygne. 

    Fietsen door het water (2)

    Un foulque vient voir ce qu'il se passe : 

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Une anecdote : ma femme s'est assise sur un banc au bout de l'étang. Elle déballait un biscuit quand la famille cygne s'est approchée d'elle avec une seule envie : lui dérober une friandise. 

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Avez-vous vu comme les pattes de ces oiseaux sont adaptées à la nage? 

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Un dernier coup d'œil afin de vérifier que le paquet de biscuits est bien vide et les cygnes retournent à l'eau. 

    Fietsen door het water (2)

    On prend un peu de recul pour bien voir ce chemin qui traverse l'étang. 

    Fietsen door het water (2)

    A partir de là, plusieurs sentiers s'offrent aux visiteurs pour des balades plus ou moins longues. Moi, je choisis de longer l'étang. 

    Fietsen door het water (2)

    J'en profite pour admirer les couleurs de l'automne. Nous sommes juste avant la Toussaint, par un dimanche (le seul?) magnifique. 

    Fietsen door het water (2)

    J'arrive à un observatoire d'où la vue peut s'étendre sur l'étang. 

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Demi-tour. Le cygneau nous attend toujours de l'autre côté de la piste cyclable. 

    Fietsen door het water (2)

    Nous aurions bien passé l'après-midi là, mais un autre chemin nous attend "fietsen door de bomen"...

    En repartant vers la voiture, nous rencontrons un grèbe. 

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    Fietsen door het water (2)

    J'espère que la balade vous a plu. Moi, j'ai trouvé ça extraordinaire. 

    RDV dans quelques jours sur une autre piste cyclable...

     

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique